roder

roder

roder [ rɔde ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1723; lat. rodere « ronger »; cf. corroder
1Techn. User (une pièce) par le frottement, pour qu'elle s'adapte exactement à une autre. Roder les soupapes d'un moteur.
2Cour. Faire fonctionner (un moteur neuf, une voiture neuve) en prenant des précautions, pour que les pièces, en s'usant régulièrement, s'adaptent parfaitement les unes aux autres. Roder sa voiture. Voiture mal, bien rodée.
3Fam. Mettre au point par des essais, par la pratique. Roder un système, une méthode de travail. Cette comédie, cette revue n'est pas encore parfaitement rodée. (Personnes) Mettre au courant, rendre capable de remplir une fonction. Fais-lui confiance, il est parfaitement rodé. Il a été rodé à nos méthodes.
⊗ HOM. poss. Rôder.

roder verbe transitif (latin rodere, ronger) Utiliser un appareil, une voiture dans les conditions voulues par le rodage. Soumettre une surface au rodage. Mettre progressivement au point par des essais répétés, par l'expérience : Roder une nouvelle méthode pédagogique.roder (difficultés) verbe transitif (latin rodere, ronger) Orthographe et sens Ne pas confondre ces deux verbes. 1. Roder v.t. (sans accent circonflexe) = user par frottement mutuel les pièces d'un mécanisme ; mettre progressivement un véhicule automobile en état de fonctionner. 2. Rôder v.i. (avec accent circonflexe) = errer, traîner çà et là. ● roder (homonymes) verbe transitif (latin rodere, ronger) rôder verbe

roder
v. tr.
d1./d TECH User par frottement (une pièce) pour qu'elle s'adapte parfaitement à une autre.
d2./d Procéder au rodage de (un moteur, une automobile, une machine).
d3./d Fig. Adapter progressivement à sa fonction; mettre au point. Roder une organisation.
|| v. Pron. (Personnes) Il doit se roder.

⇒RODER, verbe trans.
A. — TECHNOLOGIE
1. User, polir une pièce par frottement afin qu'elle s'adapte parfaitement à une autre pièce. [La soupape] s'appuie par un rebord très étroit sur un siège horizontal sur lequel elle est parfaitement rodée (HERDNER, Constr. et conduite locomot., t. 1, 1887, p. 110). La distance entre la cathode et la surface à argenter est d'environ 15 mm. La cloche est fermée par le bouchon rodé (...), légèrement graissé (Cl. DUVAL, Verre, 1966, p 106).
[P. allus. à l'expr. proverbiale: la lime à roder les bouchons (de liège), exemple de l'invention inutile] Qui ne risque rien n'a rien! les limes n'ont pas été inventées pour roder les bouchons, et il y en a d'excellentes dans le laboratoire (VERNE, 500 millions, 1879, p. 140).
2. P. ext. Faire fonctionner progressivement un moteur neuf afin que les pièces en contact s'adaptent parfaitement les unes aux autres. P. méton. Roder une voiture. Roder le moteur d'une voiture. Nous déjeunons en forêt de Rambouillet, on va roder... Il se reprit: — Nous allons roder la voiture, vous comprenez (COLETTE ds COLIN 1971).
B. — Au fig. ou p. métaph. Mettre progressivement au point ou à l'épreuve, acquérir une expérience dans un domaine. Mais Praline, dit-on, est en train de « roder » un tour de chant (Combat, 19-20 janv. 1952, p. 2, col. 6). Une expérience permettant de roder pendant un ou deux ans un nouveau programme et les méthodes pédagogiques correspondantes (L'Express, 8 janv. 1968 ds GILB. 1971).
Empl. pronom. Sous la conduite du Patron, je me rodais (ARNOUX, Zulma, 1960, p. 219). En général, une institution neuve tend à être rigoureusement fonctionnelle. Il faut qu'elle se rode pour que s'y glisse un peu d'artifice et que le conventionnel s'ajoute à l'efficace (Jeux et sports, 1967, p. 821).
Part. passé en empl. adj. Vous, vous n'êtes pas seulement intelligent, vous avez l'air rodé. Avouez cependant que vous vous sentez, aujourd'hui, moins content de vous-même que vous ne l'étiez il y a cinq jours? (CAMUS, Chute, 1956, p. 1546). Mais l'innovateur a été la CFTC [Confédération Française des Travailleurs Chrétiens], qui a constitué à Bierville, grâce au legs du domaine de Marc Sangnier et à l'aide de crédits officiels, un vaste centre de formation, aux méthodes souples et bien rodées (REYNAUD, Syndic. en Fr., 1963, p. 132).
REM. Rodoir, subst. masc., technol. ,,Outil abrasif utilisé pour le rodage. Il est constitué, soit: 1) par des bâtonnets abrasifs ou pierres (fixés sur un support) de composition identique à celle des meules; 2) par une pièce métallique incrustée de poudre abrasive`` (BOISSIER 1975).
Prononc.:[], (il) rode []. Étymol. et Hist. 1. 1723 « tourner dans un calibre double la noix de la platine des armes à feu » (SAVARY); 2. 1842 « user, polir une pièce pour l'adapter à une autre » (Ac. Compl.); 3. 1932 « entraîner quelqu'un par des essais, des répétitions » (L'Auto, 2 déc. ds PETIOT 1982: on saura si les 6 jours « rodent » les hommes); 4. 1933 « faire fonctionner un moteur neuf en prenant certaines précautions » (Lar. 20e); 5. 1941 part. passé, fig. « bien au point, bien adapté à sa fonction » (L'Œuvre, 3 mars). Empr. au lat. rodere « ronger », « miner, user ». Fréq. abs. littér.:51.

roder [ʀɔde; ʀode] v. tr.
ÉTYM. 1836; t. d'armurerie, 1723; « ronger », 1520; lat. rodere « ronger ». → Corroder, éroder.
1 Techn. User, polir (une pièce) par le frottement, pour qu'elle s'adapte exactement à une autre. aussi Frotter, user. || Roder les soupapes d'un moteur d'automobile.
1 La culasse porte au-dessus de chacune (des soupapes) un trou ou regard qui permet de les voir et de les roder sans les démonter.
L. Baudry de Saunier, l'Automobile, p. 125 (1900).
Loc. La lime à roder les bouchons (citée proverbialement comme l'exemple de l'invention absurdement inutile, le liège, matière tendre, n'ayant pas à être rodé; → le fil à couper le beurre). || Malin comme il est, il est bien capable d'inventer la lime à roder les bouchons.
User par frottement.
2 (…) il s'en alla sur l'avant et contempla longtemps l'écubier de bâbord : il avait été durement rodé par la remorque. Elle avait encore écorché la lisse (…)
Roger Vercel, Remorques, p. 150.
2 (Av. 1950). Faire fonctionner (un moteur neuf), utiliser (une voiture neuve) en prenant certaines précautions (vitesse restreinte, etc.), de manière que les pièces puissent, sans dommage, s'user régulièrement et s'adapter ainsi les unes aux autres aussi parfaitement que possible. || Roder un moteur, une automobile. Rodage (2.).Au p. p. || Voiture mal, bien rodée.
3 Dans l'organisation qu'il rêve, Bertrand voudrait voir sortir de là tous les moteurs de tous ses types de voiture. Puteaux les recevrait, montés, essayés et rodés, et n'aurait plus qu'à les fixer aux châssis.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. IX, III, p. 29.
3 (XXe). Fig., fam. Mettre au point (une chose nouvelle) par des essais, par la pratique. || Cette comédie, cette revue n'est pas encore parfaitement rodée.Pron. || Dans quelques mois, les nouvelles institutions se seront rodées.
(1932, en sports). Personnes. || Cette épreuve le rodera. (Au passif). || Être rodé : être au courant, être capable de remplir une fonction. || Dans quelques mois, vous serez parfaitement rodé.Au p. p. || Un collaborateur bien rodé.
——————
rodé, ée p. p. adj.
Voir ci-dessus à l'article.
DÉR. Rodage, rodeuse, rodoir.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем сделать НИР

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Röder — bezeichnet: Große Röder, einen Nebenfluss der Schwarzen Elster in Sachsen Kleine Röder, einen Nebenfluss der Großen Röder in Sachsen Kleine Röder (Schwarzgraben), einen Nebenarm der Großen Röder in Sachsen und Brandenburg Schwarze Röder, den… …   Deutsch Wikipedia

  • rôder — roder [ rɔde ] v. tr. <conjug. : 1> • 1723; lat. rodere « ronger »; cf. corroder 1 ♦ Techn. User (une pièce) par le frottement, pour qu elle s adapte exactement à une autre. Roder les soupapes d un moteur. 2 ♦ Cour. Faire fonctionner (un… …   Encyclopédie Universelle

  • Roder — steht für eine Erntemaschine im Wurzelbereich. Dazu zählen Kartoffelroder Rübenroder Baumroder, siehe Rodung Roder ist der Name eines Ortsteils der deutschen Stadt Kall in Nordrhein Westfalen; siehe Krekel (Kall) der luxemburgischen Ortschaft… …   Deutsch Wikipedia

  • Roder — Roder, Röder En France, le nom est surtout porté dans la Moselle. On le rencontre également en Belgique et en Allemagne. Il peut s agir d un nom de personne d origine germanique, Hrodhari (hrod = gloire + hari = armée). On pensera aussi à celui… …   Noms de famille

  • Röder — Roder, Röder En France, le nom est surtout porté dans la Moselle. On le rencontre également en Belgique et en Allemagne. Il peut s agir d un nom de personne d origine germanique, Hrodhari (hrod = gloire + hari = armée). On pensera aussi à celui… …   Noms de famille

  • roder — Roder, Il vient de ROD verbe Hebrieu, qui signifie autant comme Migrauit, Vagatus est. Roder le pays, Concursare, Peruagari terras. Qui a rodé le pays, Peruagatus …   Thresor de la langue françoyse

  • roder — RODER. v. n. Tournoyer, courir, errer çà & là. Il se dit plustost en mauvaise part qu en bonne. Ces yvrognes ont rodé toute la nuit. pourquoy sont ils si tard à roder? c est un homme qui a bien rodé par le monde …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Roder — ( lb. Rueder) is a village in the commune of Munshausen, in northern Luxembourg. As of 2007, the village has a population of 61 …   Wikipedia

  • Röder [1] — Röder, Fluß im Königreich u. der preußischen Provinz Sachsen, entspringt bei Hauswalde in der sächsischen Oberlausitz u. theilt sich bei Zabeltitz in mehre Arme, namentlich die Große u. Kleine R., welche nach einem 181/2 Meilen langen Laufe in… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Röder [2] — Röder, 1) Friedrich Eberhard von R., geb. 1776 in Ostpreußen; trat früh in ein Cavallerieregiment u. war bereits 1813 Oberst u. Führer eines Theiles der Reservecavallerie des Blücherschen Heeres, machte mit derselben die Schlacht von Lützen u.… …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”